0 Commentaires
Pour se plonger dans l'atmosphère de Noël, Delphine Chedru propose Le Sapin.


Cette histoire sans paroles commence la veille de Noël. Silence, délicatesse et lenteur nous accompagnent au fil des pages. Les petits yeux observent avec attention, car tout semble si vaste dans l'immensité de la forêt. Et doucement, les flocons de neige commencent à tomber. Puis, une petite dame apparaît. Elle tire quelque chose qui ressemble à un sapin.

Au loin, une maisonnette.

Le bleu nuit contraste avec le jaune de la maison comme la froideur de l'hiver qui rencontre le réconfort d'une chaumière.

Nous entrons à l'intérieur. Dehors, il neige de plus en plus.

Dans la pièce à côté, une lueur attire notre attention. On s'approche, encore un peu plus. Il est là. Un sapin endimanché telle une invitation à festoyer.

À regarder en rêvassant.


0 Commentaires

J’aime bien les illustrations de Marilyn Faucher et dans cet album, l’atmosphère de la soirée avant Noël est particulièrement réussie.

9782897740153c


Marie rêve de rencontrer le Père Noël, elle se fait d’ailleurs taquiner à ce sujet par Théo et sa bande:

“-Alors, “Marie-Noëlle” as-tu rendez-vous avec ton gros amoureux après l’école ?”

(cette réplique fait toujours rigoler Renardeau)

Quand sa mère lui demande d’aller chercher de la farine pour faire des biscuits, elle convainc son frère (de force!) de l’accompagner.

Ils traversent ensemble une forêt sombre, rencontrent un renne et découvre une maison où semble habiter une sorcière.

Le ton bleu-noir des images fait agréablement contraste avec la neige qui tombe doucement. Il met aussi en valeur tous les petits détails rouges et or des décorations de Noël.

Un bel album à lire collés, avec un chocolat chaud.

0 Commentaires

C’est le soir. On s’apprête à se réunir.

On entend sonner le clocher. Les crêpes grésillent sur le feu.

Les ombres s’étirent.

Une silhouette illuminée joue du piano.

Le seul événement raconté ici est la visite d'une chatte blanche à un chat noir humanisés.

9782352893004c

L’album “La visite” de Junko Nakamura aux éditions MeMo montre, sans texte, une soirée un peu magique, celle de la veille de Noël.

Les couleurs y sont tellement belles qu'elles semblent rayonner hors du livre. (J’apprends que c’est la technique par ton direct qui rend cette chaleur et permet la superposition des couleurs)

C’est aussi le talent de conteuse  l’auteure qui rend cette atmosphère lumineuse, propage des perceptions (sons, goût, froid et chaleur) en racontant avec les images.

Un album pour se laisser éblouir.

0 Commentaires
Calendrier de l'Avent: Jour 4



Pour nous plonger dans l'ambiance de Noël, les artistes Lou Beauchesne et ValMO nous proposent un petit cartonné fort sympathique qui, sans réinventer le genre, nous charme aussitôt.

L'historiette commence par la chanson Petit papa Noël, transformée en Petite maman Noël, pour les besoins. Rapidement, on change de rythme. La mère Noël doit se vêtir au plus vite, et on comprend que ce n'est pas une mince tâche. Chaque étape est détaillée avec minutie. On enfile les collants, les chaussettes, mais pas les trouées, plutôt celles à rayures. Viennent ensuite la robe, la veste, le manteau et ainsi de suite.

Une fois bien emmitouflée, elle rejoint ses rennes, mais quelque chose cloche. Pourquoi n'embarque-t-elle pas dans le traîneau? Elle a oublié son bonnet? La nervosité a pris le dessus? Mais non! Petite maman Noël a envie de pipi!

Ce texte a l'avantage de pouvoir être lu en chantant. Dès les premiers mots, les enfants sont captés par l'air qu'ils connaissent, pour la plupart, très bien. La suite du récit est écrit de sorte qu'on a l'impression de sautiller en le lisant à voix haute comme si petite maman Noël dansait.

Au fil de l'histoire, on comprend que notre petite bonne femme n'est pas très âgée, ce qui attendrit les plus grands et impressionne les plus petits.

Ce Noël, tous les enfants recevront leurs présents, soyez-en convaincus. Ils devront simplement user de plus de patience qu'à l'habitude.






0 Commentaires
Calendrier de l'Avent: Jour 3

Pour apprécier l'hiver, rien de mieux que de jouer dehors et de s'adonner à la confection d'un bonhomme de neige. Floup, le sympathique personnage de Carole Tremblay, s'émerveille de la première neige. Malgré son fidèle complice contraint à rester à la maison, rien ne l'arrêtera dans son projet.



Cette série n'est pas des plus récentes, mais pourquoi bouder son plaisir et laisser dormir ce petit chien sur les tablettes des bibliothèques?

Les textes courts de l'autrice et les illustrations à la gouache de Steve Beshwaty rendent cet univers rigolo, dynamique et réconfortant. En prime, une finale qui surprend et qui déclenche le rire des tout petits.