0 Commentaires
Certains livres sont parfaits pour bouger en famille ou en groupe.
Je vous propose ici quelques compagnons de jeux qui me suivent dans ma valise aux parcs intérieurs (gymnases équipés pour faire bouger les enfants - ils peuvent sauter, rouler et même grimper).

Mes compagnons répondent aux besoins particuliers de ma clientlèle: des enfants entre 3 et 9 ans, certains ne parlent pas français ni le comprennent et leurs parents se reposent au loin. Leurs illustrations sont communicatives et encouragent à bouger.

La boule de neige par Giuliano Ferri (2015)
Pour initier les enfants au plaisir de la neige, rien n'est mieux qu'une petite répétition au chaud. Ce livre est parfait.

Une petite souris tapote de la neige jusqu'à former une boule qu'elle échappe au sol. Elle commence à rouler cette boule, qui grossit, grossit, grossit jusqu'à ce qu'un ami doit l'aider pour conitnuer à la rouler, et un autre et un autre. Fiou! Les amis sont fatigués. L'énorme boule est cependant au sommet d'une colline et elle dégringole maintenant l'autre versant, avalant tous nos amis dans sa course. À cette étape, après avoir bien rouler notre boule, je poursuis les enfants en faisant de grands moulinets, je les attrape les uns et les autres. Mouvements qu'ils s'amusent à reproduire. La boule vient bientôt s'écraser dans un "boum" assourdissant et nous voilà tous à tomber avec fracas sur le matelas au sol. Vite, vite, il faut recommencer à rouler. Cette fois-ci, pour créer de magnifiques bonhommes de neige.

BOUH! par François Soutif (2015)

Livre sans texte mais à l'image bavarde, Bouh! raconte un extrait du conte des trois petits cochons. Le loup essaie de les attraper mais il est arrêté par la bordure la page. Il use alors de toutes ses ruses pour y remédier. Les cochons, un poil coquins, en profitent pour singer quelques effronteries. Mimant à la suite le loup et les cochons, les enfants ont beaucoup de plaisir.


L'illustration est minimale; il n'y a pas de décor, ce qui facilite la lecture et l'attention des enfants. Il est aisé pour eux de reproduire et d'interpréter les personnages. Plus encore, la chute, est le retour à l'état initial de poursuite. Le livre est souvent lu à répétition jusqu'à épuisement des enfants ou de l'animateur.

La suite très bientôt!

0 Commentaires
Je vous présente les coups de coeurs de 8 jeunes filles qui se rencontrent tous les lundis pour parler de leurs favoris du moment.

Je vous souhaite quelques découvertes!



Romans
Chroniques post-apocalyptiques d'une enfant sagepar Annie Bacon
Le journal d'une grosses nouillepar Rachel Renée Russel
Le journal de Léa Olivierpar Catherine Girard-Audet
Harry Potterpar J.K. Rowling


Mangas
Le livre des mortspar Soleil manga
12 ans parNao Maita
Yona, princesse de l'aubepar Mizuho Kusanagi
Nisekoi: amours, mensonges et yakuzaspar Naoshi Komi
Maid-Samapar Hiro Fujiwara
Divine Nanamipar Julietta Suzuki


Bandes-dessinées
Les légendairespar Patrick Sobral
Tamara par Lou Zidrou
Le club dec baby-sitters par Ann M. Martin
Hiver nucléairepar CAB

Bonne lecture!

0 Commentaires

J’ai découvert Shinsuke Yoshitake l’an dernier avec l’hilarant Oh, hé, ma tête ! album dans lequel un garçon qui se change pour prendre son bain coince sa tête dans son chandail et décide de faire sa vie ainsi.

9782877679268c


Mais c’est avec C’est peut-être une pomme, que j’ai pris la mesure de l’esprit de délire et de l’imagination de cet auteur.

9782877678896c

Trouvant une pomme sur la table de la cuisine en rentrant de l’école, un garçon analyse toutes les possibilités à savoir si ce qu’il a devant les yeux est vraiment le fruit banal que l’on connaît.

Il imagine, par exemple, qu’à part lui le monde entier est une pomme:

monde pomme

ou qu’un ingénieux dispositif la fait fonctionner :

POMME2-600x386


À découvrir aussi: deux autres albums de cet auteur pour trouver de bonnes excuses:

9782373490664c9782373490916c

Et si vous aimez douter, vous vous découvrirez peut-être explorateur à l’esprit critique comme dans :

LPGQPTDQ-cover-942x1000


Ou simplement un peu embêtant !

9782364746763c

0 Commentaires
DansLes bottes de Petit Jo de Marie Christine Hendrickx et Émilie Seron, l'autrice redonne vie à une comptine hollandaise que sa mère lui racontait enfant.


Le récit se déroule dans un milieu insulaire, précisément dans une maisonnée de pêcheurs, d'ailleurs plusieurs détails visuels nous le rappellent. Dans cette maison, où règne un joyeux chaos en permanence, il y a un grand-père et une grand-mère, un père et une mère, sept enfants et quelques chats. Chaque matin, les enfants quittent pour l'école. Le soir, ils partagent un repas autour d'une (très) grande table et vont se coucher dans un (très) grand lit. Les parents comptent toujours les paires de bottes laissées à l'entrée de la chambre des enfants. Seulement, voilà, une nuit, il manque une paire de bottes. Les parents ont beau compter et recompter, il manque une paire de bottes! Heureusement, les sept enfants dorment paisiblement, mais il est impératif de retrouver les bottes disparues.

Le duo de cette histoire réussi à nous faire ressentir l'atmosphère chaleureuse et dynamique qui règne au sein de cette famille. Ce que j'ai préféré est de découvrir à la toute fin qu'il s'agit d'une histoire de Noël, alors que rien n'annonce ce thème tout au long des pages.

Avec Les bottes de petit Jo, cette comptine hollandaise, qui dormait dans les souvenirs de l'autrice, pourra continuer à vivre et aller à la rencontre des tout petits.

0 Commentaires
Le personnage d'Olivia est né sous la plume de l'artiste Ian Falconer il y a une quinzaine d'années. Depuis, plusieurs enfants ont eu l'occasion de sympathiser avec l'adorable cochonnette qui n'a pas la langue dans sa poche et qui témoigne d'une confiance en elle hors du commun.

Olivia prépare Noël est un album charmant tout aussi agréable à écouter qu'à regarder. Chaque illustration recèle de savoureux détails ce qui fait qu'une seconde lecture est souvent nécessaire.

La trame narrative de ce numéro est bien simple. Nous nous retrouvons le 24 décembre et la famille d'Olivia s'affaire à préparer le réveillon de Noël. Cependant, lorsqu'Olivia décide de mettre son grain de sel pour "aider", on peut s'attendre à des résultats pour le moins surprenants.

J'ai appris récemment que le créateur de cette série avait étudié en histoire de l'art. Peut-être pour cette raison, il intègre des répliques d'oeuvres d'art dans chacune de ses histoires. Dans Olivia prépare Noël, nous pouvons admirer quelques photographies et affiches en lien avec la neige et l'hiver.

Un album à lire le 24 décembre.