0 Commentaires

Maintenant que la poussière de la Coupe du Monde de la Fifa est retombée, je vous présente un livre fort à propos qui me permets de vous parler d’Hervé Tullet.

Je suis tombée la semaine dernière sur Jeu de balles: un livre on ne peut plus interactif puisqu’il permet de lancer des paniers de basket, faire un but au soccer et au football, faire des échanges au tennis et de pratiquer son swing au golf avec … une simple boulette de papier!

Il consiste en fait en une planche de jeu pliée en accordéon et trouée. Ce livre est illustré de différents buts dans lesquels on peut lancer un projectile (boulette ou élastique).

Comme le dit l’avertissement destiné aux jeunes lecteurs sur la jaquette: “Mais fais bien attention: les adultes ont tendance à emprunter ce jeu et même à l’emporter au travail. Alors garde-le bien à l’œil !” C’est que les livres de Tullet ont été conçus pour les petites mains, mais souvent ils peuvent être animés/explorés par tous les âges.

9780714867199c

Ce livre fait partie de la chouette série de cartonnés : À toi de jouer chez Phaidon à découvrir en bibliothèque. Ce sont des livres pour les touts-petits qui jouent avec un aspect artistique mis en valeur dans chaque titre: les volumes (Jeu de construction), les lignes, les formes, la lumière…etc.

Ils s’adressent, de l’avis même de l’auteur, aux bébés, mais parlent à tout ceux qui aiment jouer.


Mais le meilleur livre de tous les temps, en fait mon préféré, est sans conteste… Un livre !

9782747032308c

Avec trois point de couleurs, il incite les jeunes à agir sur le récit de multiples manières: en cliquant, secouant le livre, en soufflant et en tapant des mains. Et ce qui est magique, c’est que ces actions produisent un effet réel sur les pages qui suivent.


Son cousin: Oh! Un livre qui fait des sons est aussi interactif puisqu’il joue avec des effets sonores, les onomatopées. En plus d’être vraiment amusant, ce livre permet de comprendre des notions très simples en musique.


9782747066075c


Pour comprendre encore mieux l’univers formidable de cet auteur, je vous invite à voir cette entrevue qu’il a accordée au Devoir, lors de son passage récent à Montréal pour le lancement de son Expo idéale. Une exposition qui peut être produite sans lui, par ses lecteurs/acteurs !

Commenter