0 Commentaires

Quand vient l’automne, je retrouve certains auteurs avec impatience. C’est le cas de Jean-François Sénéchal que j’ai découvert avec “Feu”. Cet écrivain est un orfèvre de la phrase.

C’est particulièrement un défi parce que le narrateur de son dernier roman “Au carrefour” est “en retard” selon sa propre expression. Mais il est surtout absolument attachant.

9782760942332c

Si “Le boulevard”, roman bardé de prix, racontait l’abandon de Christophe par sa mère et la formation de sa nouvelle famille par ses amis et voisins, “Au carrefour” présente le même personnage, deux ans plus tard, qui vit en appartement avec son amoureuse Chloé. Il devra jongler avec un grand bouleversement dans sa vie lorsque sa conjointe tombe enceinte.

La force de ce roman est de faire s’entrechoquer des mots, des expressions très simples et d’en faire apparaître des phrases qui restent dans notre tête. C’est un peu pour ce genre de découverte que je que j’aime tant lire:

“-Tu sais, les livres doivent être lus pour se rendre utiles.

-Je les comprends, les livres, parce que moi aussi, j’aime ça, être utile. C’est plate, servir à rien.”

Si on trouve dans les mots simples de Chris des réflexions qui portent, on peut trouver aussi de la beauté dans les choses répugnantes. C’est ce que fait avec humour “Patate pourrie: le légume le plus mignon du monde!”, l’album de Ben Clanton.

9781443173032c

Patate pourrie, pomme de terre mutante, est absolument convaincu de gagner le concours du plus mignon du monde. Saura-t-il convaincre le jury qu’il est plus mignon que le petit-petit lapin tout doux, que le mini-mini chaton tout doux et que la jolie-jolie méduse toute enjouée?

Cet album joue habilement du décalage entre image et texte, de l’exagération et du burlesque. Et il est un succès assuré à l’heure du conte.

Jetez un coup d’œil à la bande annonce, du même coup vous pourrez admirer le plus beau profil de patate pourrie!

Commenter