0 Commentaires
DansLes bottes de Petit Jo de Marie Christine Hendrickx et Émilie Seron, l'autrice redonne vie à une comptine hollandaise que sa mère lui racontait enfant.


Le récit se déroule dans un milieu insulaire, précisément dans une maisonnée de pêcheurs, d'ailleurs plusieurs détails visuels nous le rappellent. Dans cette maison, où règne un joyeux chaos en permanence, il y a un grand-père et une grand-mère, un père et une mère, sept enfants et quelques chats. Chaque matin, les enfants quittent pour l'école. Le soir, ils partagent un repas autour d'une (très) grande table et vont se coucher dans un (très) grand lit. Les parents comptent toujours les paires de bottes laissées à l'entrée de la chambre des enfants. Seulement, voilà, une nuit, il manque une paire de bottes. Les parents ont beau compter et recompter, il manque une paire de bottes! Heureusement, les sept enfants dorment paisiblement, mais il est impératif de retrouver les bottes disparues.

Le duo de cette histoire réussi à nous faire ressentir l'atmosphère chaleureuse et dynamique qui règne au sein de cette famille. Ce que j'ai préféré est de découvrir à la toute fin qu'il s'agit d'une histoire de Noël, alors que rien n'annonce ce thème tout au long des pages.

Avec Les bottes de petit Jo, cette comptine hollandaise, qui dormait dans les souvenirs de l'autrice, pourra continuer à vivre et aller à la rencontre des tout petits.
Commenter