0 Commentaires
Certains livres sont parfaits pour bouger en famille ou en groupe.
Je vous propose ici quelques compagnons de jeux qui me suivent dans ma valise aux parcs intérieurs (gymnases équipés pour faire bouger les enfants - ils peuvent sauter, rouler et même grimper).

Mes compagnons répondent aux besoins particuliers de ma clientlèle: des enfants entre 3 et 9 ans, certains ne parlent pas français ni le comprennent et leurs parents se reposent au loin. Leurs illustrations sont communicatives et encouragent à bouger.

La boule de neige par Giuliano Ferri (2015)
Pour initier les enfants au plaisir de la neige, rien n'est mieux qu'une petite répétition au chaud. Ce livre est parfait.

Une petite souris tapote de la neige jusqu'à former une boule qu'elle échappe au sol. Elle commence à rouler cette boule, qui grossit, grossit, grossit jusqu'à ce qu'un ami doit l'aider pour conitnuer à la rouler, et un autre et un autre. Fiou! Les amis sont fatigués. L'énorme boule est cependant au sommet d'une colline et elle dégringole maintenant l'autre versant, avalant tous nos amis dans sa course. À cette étape, après avoir bien rouler notre boule, je poursuis les enfants en faisant de grands moulinets, je les attrape les uns et les autres. Mouvements qu'ils s'amusent à reproduire. La boule vient bientôt s'écraser dans un "boum" assourdissant et nous voilà tous à tomber avec fracas sur le matelas au sol. Vite, vite, il faut recommencer à rouler. Cette fois-ci, pour créer de magnifiques bonhommes de neige.

BOUH! par François Soutif (2015)

Livre sans texte mais à l'image bavarde, Bouh! raconte un extrait du conte des trois petits cochons. Le loup essaie de les attraper mais il est arrêté par la bordure la page. Il use alors de toutes ses ruses pour y remédier. Les cochons, un poil coquins, en profitent pour singer quelques effronteries. Mimant à la suite le loup et les cochons, les enfants ont beaucoup de plaisir.


L'illustration est minimale; il n'y a pas de décor, ce qui facilite la lecture et l'attention des enfants. Il est aisé pour eux de reproduire et d'interpréter les personnages. Plus encore, la chute, est le retour à l'état initial de poursuite. Le livre est souvent lu à répétition jusqu'à épuisement des enfants ou de l'animateur.

La suite très bientôt!
Commenter