0 Commentaires

Oh non ! Le Père Noël a attrapé un rhume et ne peut faire sa distribution de cadeaux. Est-ce que la fête sera gâchée ? Non ! Grâce à Pat le chat.

9781443129831c

À bord de son minibus décoré et tiré par les rennes, Pat fera la distribution de cadeaux et démontrera qu’il n’est pas qu’un mignon chaton.

On connait la série de Pat le chat initiée par Eric Litwin et maintenant écrite et illustrée par James Dean et Kimberly, sa femme. Sa force ? La musicalité évidente de ses textes.

Les dessins sont naïfs, mais irrésistibles. Les couleurs primaires siéent parfaitement à ce type d’histoire où ce qui est important: c’est de chanter !

Mise en garde: il est très difficile de se défaire de ce ver d’oreille, vous êtes prévenus!

0 Commentaires

J’aime bien les illustrations de Marilyn Faucher et dans cet album, l’atmosphère de la soirée avant Noël est particulièrement réussie.

9782897740153c


Marie rêve de rencontrer le Père Noël, elle se fait d’ailleurs taquiner à ce sujet par Théo et sa bande:

“-Alors, “Marie-Noëlle” as-tu rendez-vous avec ton gros amoureux après l’école ?”

(cette réplique fait toujours rigoler Renardeau)

Quand sa mère lui demande d’aller chercher de la farine pour faire des biscuits, elle convainc son frère (de force!) de l’accompagner.

Ils traversent ensemble une forêt sombre, rencontrent un renne et découvre une maison où semble habiter une sorcière.

Le ton bleu-noir des images fait agréablement contraste avec la neige qui tombe doucement. Il met aussi en valeur tous les petits détails rouges et or des décorations de Noël.

Un bel album à lire collés, avec un chocolat chaud.

0 Commentaires

C’est le soir. On s’apprête à se réunir.

On entend sonner le clocher. Les crêpes grésillent sur le feu.

Les ombres s’étirent.

Une silhouette illuminée joue du piano.

Le seul événement raconté ici est la visite d'une chatte blanche à un chat noir humanisés.

9782352893004c

L’album “La visite” de Junko Nakamura aux éditions MeMo montre, sans texte, une soirée un peu magique, celle de la veille de Noël.

Les couleurs y sont tellement belles qu'elles semblent rayonner hors du livre. (J’apprends que c’est la technique par ton direct qui rend cette chaleur et permet la superposition des couleurs)

C’est aussi le talent de conteuse  l’auteure qui rend cette atmosphère lumineuse, propage des perceptions (sons, goût, froid et chaleur) en racontant avec les images.

Un album pour se laisser éblouir.

0 Commentaires

Quand vient l’automne, je retrouve certains auteurs avec impatience. C’est le cas de Jean-François Sénéchal que j’ai découvert avec “Feu”. Cet écrivain est un orfèvre de la phrase.

C’est particulièrement un défi parce que le narrateur de son dernier roman “Au carrefour” est “en retard” selon sa propre expression. Mais il est surtout absolument attachant.

9782760942332c

Si “Le boulevard”, roman bardé de prix, racontait l’abandon de Christophe par sa mère et la formation de sa nouvelle famille par ses amis et voisins, “Au carrefour” présente le même personnage, deux ans plus tard, qui vit en appartement avec son amoureuse Chloé. Il devra jongler avec un grand bouleversement dans sa vie lorsque sa conjointe tombe enceinte.

La force de ce roman est de faire s’entrechoquer des mots, des expressions très simples et d’en faire apparaître des phrases qui restent dans notre tête. C’est un peu pour ce genre de découverte que je que j’aime tant lire:

“-Tu sais, les livres doivent être lus pour se rendre utiles.

-Je les comprends, les livres, parce que moi aussi, j’aime ça, être utile. C’est plate, servir à rien.”

Si on trouve dans les mots simples de Chris des réflexions qui portent, on peut trouver aussi de la beauté dans les choses répugnantes. C’est ce que fait avec humour “Patate pourrie: le légume le plus mignon du monde!”, l’album de Ben Clanton.

9781443173032c

Patate pourrie, pomme de terre mutante, est absolument convaincu de gagner le concours du plus mignon du monde. Saura-t-il convaincre le jury qu’il est plus mignon que le petit-petit lapin tout doux, que le mini-mini chaton tout doux et que la jolie-jolie méduse toute enjouée?

Cet album joue habilement du décalage entre image et texte, de l’exagération et du burlesque. Et il est un succès assuré à l’heure du conte.

Jetez un coup d’œil à la bande annonce, du même coup vous pourrez admirer le plus beau profil de patate pourrie!

0 Commentaires

**Ce texte est paru dans le magazine Montréal pour enfants


Pour préparer son petit à ce grand évènement, quelques titres me séduisent particulièrement. Ces livres aideront votre enfant à acquérir les premières notions scolaires, à désamorcer l’anxiété reliée à cette première grande journée. Tout cela en s’amusant et en piquant la curiosité. Bonne lecture !

Xavier-la-lune de Martine Audet chez Dominique et compagnie. Un sympathique album pour désamorcer la peur de retourner en classe. Il présente un jeune garçon sensible qui utilise ses souvenirs et découvertes de l’été pour magnifier son présent de manière poétique. Les illustrations toutes en rondeur de Luc Melanson amènent une certaine douceur par le choix des couleurs et les liens qu’il tisse avec les mots. À partir de 6 ans.

xavier

Les soucis d’un Sansoucy de Yvan DeMuy et illustré par Jean Morin aux éditions Michel Quintin. Un roman très accessible sous forme de journal dessiné qui raconte les déboires de Laurent Sansoucy un jeune qui a décidément la poisse en chaque début d’année. Après être arrivé trempé, le visage arborant un coup de soleil qui le fait ressembler à un raton laveur et habillé avec son bas de pyjama, que peut-il lui arriver cette année ? Est-ce que son caillou porte-bonheur pourra le protéger de ces malchances ? À lire pour ceux qui ont peur de s’ennuyer en lisant : ici c’est bien impossible. À partir de 9 ans.

sanscoucy

Le premier jour de Robert Soulières, un album illustré par Christine Battuz aux 400 coups. Julien se fait embêter par ses grands-frères qui s’amusent à lui faire peur à la veille de la rentrée. Il prendra sa revanche en leur prédisant leur propre rentrée au secondaire. Si vous aimez l’humour de Robert Soulières et son sens de l’exagération vous ne serez pas déçus. À partir de 5 ans.

premier jour

Les histoires de Raffi par Abby Hanlon chez l’éditeur D’Eux. Pour ceux dont la timidité bride l’imaginaire, un magnifique album qui explore bien le sentiment d’insécurité et permet de le dépasser. À l’heure de l’atelier d’écriture, Raffi ne trouve jamais d’idées. Pourtant la maîtresse dit que les histoires sont partout, mais où se cachent-elle ? La personnalité unique de chaque élève est ici célébrée par un trait nerveux et la vivacité charmante des illustrations. À partir de 5 ans.

raffi

Premier matin de Fleur Oury publié chez Les fourmis rouges. Cet album tout en lumière, est illustré par de petites touches tendres. Il met en vedette un ourson et son parent. Le petit ne veut pas se lever et exprime ses craintes face à l’inconnu. « Tu vas apprendre beaucoup de nouvelles choses. -Mais ça se fera en douceur. » Un livre enveloppant avec les mots justes pour rassurer. À partir de 3 ans.

PremierMatin(1)

Des papillons dans l’estomac et autres expressions autour de l’école, en anglais et en français, par Serge Bloche chez Circonflexe. Un livre alliant humour et découverte des langues. Le célèbre illustrateur de Max et Lili prend au pied de la lettre des expressions liées à la première journée d’école d’un jeune garçon inquiet. Ainsi, il se lève du pied gauche, a perdu sa langue et fait grise mine. Les illustrations, simples et savoureuses, allient crayon caricatural et photos réelles. À partir de 9 ans.

papillons

Ma petite rentrée d’Annette Tamarkin chez les Grandes personnes. Cette auteure belge maîtrise de manière formidable le travail du papier. Autant vous l’avouer tout de suite: je crois que les tout-petits ont droit pouvoir manipuler les livres, au risque même de parfois les abîmer. Ce livre présente toutes les notions essentielles pour bien préparer son enfant à la maternelle de manière ludique et esthétique ! On peut par exemple, replier les doigts d’une main pour apprendre à compter. On ouvre de petites portes pour apprendre les couleurs, on glisse de belles pastilles rouges pour apprendre les positions spatiales, etc. À partir de 3 ans.

ma petite rentree

Ne reste qu’à espérer que votre tout-petit découvre la joie de découvrir par lui-même et d’apprendre. Bonne rentrée!