0 Commentaires

Je trépignais de lire ces deux nouvelles sorties, je n’ai pas été du tout déçue!

Fé verte Amélie Dumoulin

2347-240x

J’avais (un peu) peur que le changement de lieu dénature le personnage de Fé: la ville s’exprimait tellement bien dans roman précédent (Fé M Fé) que son absence augmentait les chances d’étiolement.

Et bien non, elle survie et nous émeut toujours autant. Cette fois à la campagne où ses parents ont des projets de reconstruction (une grange). Elle, elle s’ennuie dans sa roulotte aux rideaux orange. Mais c’est sans compter son boulot à la friterie, travail pris au hasard, où elle apprendra à connaître la patronne, Ivy et d’autres clients colorés.

Et on retrouve avec bonheur, son amour Félixe,  Moera la voyante et Yan avec qui rien n’est simple. En bonus: vous apprendrez à cuisiner des pogos au tofu!


Les optimistes meurent en premier

9782897740177

Encore Susan Nielsen ? Et oui, faut croire que l’auteure a été à la bonne école avec la série de ma tendre jeunesse, Degrassi.

Un groupe de jeunes, tous blessés, sont forcés de suivre des cours d’art-thérapie avec un prof qui aurait préféré enseigner à des jeunes du primaire.

Il y a le violent qui a les cheveux gras et dont la mère est décédée récemment, le gay qui trippe sur le mime, l’alcoolique grecque, le mystérieux homme bionique et Pétula, dont la sœur est décédée en avalant un bouton de la tuque qu’elle lui avait fabriqué.

Ce qui est formidable de ce roman d’observer ces jeunes qui apprennent à s’ouvrir aux autres, sans clichés. Pétula deviendra moins anxieuse en fréquentant Jacob, mais aura aussi à accepter sa part d’ombre lorsqu’il s’avèrera aussi à avoir ses faiblesses. 

En plus, la mère de Pétula est libraire passionnée de littérature jeunesse et Jocob est féru de cinéma alors on a envie de fouiller plus loin et de découvrir plein d’autres œuvres !

Commenter