0 Commentaires

Saviez-vous que les poissons rouges ont une mémoire émotionnelle ? Qu’ils peuvent se souvenir de la douleur ou du plaisir? C’est donc de médire que de dire qu’ils redécouvrent tous les jours leur bocal, ils ont en effet une mémoire à long terme qui peut durer plusieurs mois.

Et les éléphants? Un enfant m’a demandé dernièrement s’il est vrai qu’ils ont une grande mémoire.

Ils peuvent reconnaître un éléphant qu’ils ont déjà croisé dans leur vie, même plusieurs années après, de même que les hommes qu’ils ont connus dans le passé. Ils sont même capable d’apprendre à d’autres éléphants comment retrouver un point d’eau qu’ils connaissent.

Si la mémoire et les souvenirs vous intéressent, vous allez adorer le documentaire Question de mémoire de Michèle Mira Pons illustré par Édith Carron.

9782330103897

On n’y parle pas uniquement de la mémoire des animaux, mais de nouvelles découvertes en neuroscience sont vulgarisées de manière claire et passionnante. En bref, voici des choses surprenantes que j’ai apprises ou qu’on m’a rappelé :

Nous n’avons aucun souvenir avant 3 ans: parce que la partie du cerveau qui sert à la mémoire à long terme n’est pas tout à fait développée et parce que l’on ne maitrise pas le langage qui nous nous sert à fixer les souvenirs avec des mots.(p.24)

La mémoire peut se tromper: elle est capable de construire des souvenirs à partir de vraies connaissances, par association d’idées ou par l’influence des autres. (p. 33)

Il existe une maladie de la mémoire qui n’oublie pas: les malades se souviennent de tout, y compris des choses les plus insignifiantes. (p. 42)

La mémoire est très forte pour absorber des informations, mais elle l’est moins pour se souvenir d’où elles proviennent. C’est donc important de faire l’effort de mémoriser et de ne pas se fier uniquement à Internet pour forger sa propre opinion. (p. 50)


Vous avez envie d’entraîner votre mémoire: voici un autre livre qui peut vous y aider:

9782923827896c

Commenter