0 Commentaires

Je déclare la bienveillance comme mot le plus important de l’année. On parle souvent des livres qui ébranlent, de ceux qui choquent mais j’aimerais vous présenter en ce début d'année trois livres dont l’intention est d’aider le lecteur de tous âges à se sentir mieux.


Le premier est absolument craquant : Ping : Ping petit, Ping grand, mais Ping! d’Ani Castillo. Il a pour thème les interactions sociales, montre comment avoir des attentes réalistes et incite à s’ouvrir aux autres, à partir de 3 ans.


9782017086918-001-T


Avec un principe d’une clarté désarmante, le lancer de la balle au ping pong, l’autrice présente comment débuter les relations avec autrui. Le lancer (ping) devient parole, geste, création ou tout autre moyens de toucher l’autre, le pong comment l’autre personne sera touchée.

Si je souris, c'est mon ping. L’autre peut faire de même ou pas : c'est son pong. Le pong dépend de l'autre ou des autres.

Si on veut recevoir beaucoup de pongs il faut donner beaucoup de pings. Mais on ne peut jamais être certain de la réponse. La métaphore du jeu est libératrice et stimulante.

Le petit personnage en rouge est attachant et figure très bien le jeu.


Le deuxième titre est l’un de mes préférés malgré son air un peu tristounet. Et moi, que pourrais-je faire? de José Campanari. Il aborde le sujet de l’anxiété face aux mauvaises nouvelles et propose même un moyen d’aller mieux en aidant son entourage, à partir de 5 ans.


9788498710960c


M. Untel est de plus en plus préoccupé par les mauvaises nouvelles qui prennent toute la place dans sa vie. L’illustration montre des mots qui s’accumulent sur le personnage, l’empêchant de manger, de dormir. (et oui, c’est dans le temps où on l’on lisait des journaux papier!)

Jusqu’à ce que la petite phrase “Et moi, que pourrais-je faire?” s’échappe de sa langue et qu’elle soit attrapée par une voisine qui a besoin d’aide pour aller porter son enfant malade à l’hôpital, par un homme dans le besoin qui a faim. M. Untel se rend compte qu’à chaque fois qu’il ouvre la bouche, quelqu’un lui répond.

Un moyen simple de combattre la morosité ambiante: en faisant le bien autour de de soi.


Enfin, l’album destiné en premier aux adolescents, mais qui peut être présenté et lu sans modération à tous âges: C'est quoi l'amour? de Lucile de Pesloüan et illustré par Geneviève Darling.


9782924769928c


C’est le troisième album de ce duo d’autrices qui n’a pas peur de s’attaquer à des sujets controversés et essentiels. Par des citations, des témoignages Lucile de Pesloüan illustre plusieurs formes d’amour et le propose comme outil de changement social.

L’amour non seulement dans les relations amoureuses, mais l’amour qui nous relie à nous-mêmes et aux autres. Les images formidables de Geneviève Darling ont quelque chose du pamphlet, les visages diversifiés et souvent en gros plan, sont d’une étonnante force et d’une grande douceur à la fois.


Et vous, quel livre vous a aidé cette année ?

Commenter